L’éducation du beagle

Celui qui souhaite avoir un chien qui fait ses besoins au bon endroit, qui vient quand on l’appelle, qui attend aux croisements au lieu de se jeter au milieu du trafic intense, qui ne vole pas de nourriture sur la table, bref celui qui veut un compagnon bien élevé doit commencer tôt. Car lorsque le chien est adulte, il n’est certes pas impossible de l’éduquer mais cela est beaucoup plus difficile pour le maître comme pour le chien. Il est alors quasiment impossible de débarrasser le chien de certaines manies.

Cela ne veut pas dire bien sûr que le chiot ne doit pas se voir accorder un délai de grâce dans certains cas. II est évident qu’il en a besoin et qu’on le lui accorde.

Être patient lorsque l’on éduque un beagle

Lors de l’apprentissage, il faire preuve d’une grande patience. En outre, la cohérence joue un rôle très important dans l’éducation du chien. II n’est pas exagéré de dire que, sans elle, rien ne peut fonctionner. Le chien est un animal de meute qui a besoin de règles et d’une hiérarchie précise pour vivre avec les autres, que ce soient des chiens ou des humains.

Si les règles sont connues ainsi que les conséquences positives du respect de celles-ci et les effets négatifs de leur transgression, alors le chien s’en tiendra à ce qu’on attend de lui.

Faire preuve de cohérence

En revanche, si on ne lui autorise pas les mêmes choses d’une fois sur l’autre, il ne pourra jamais bien se comporter puisqu’il n’aura pas compris ce qui est permis ou non. Il peut être très déconcerté. Il est indéfendable et particulièrement injuste de lui interdire soudain quelque chose qu’il
pouvait faire auparavant. Les « exceptions » sont tout aussi incohérentes.